Anita Blake tome 3 – Le cirque des damnés de Laurell K. Hamilton

Résumé :

Je vous le dis franchement : je stresse! Nous vivons vraiment clans un univers IM-PI-TOYABLE ! Prenez par exemple Jean-Claude, propriétaire, entre autres, du Cirque des Damnés, une boîte branchée des plus rentables. Eh bien, il n’est entouré que de gens qui veulent soit lui faire la peau, soit prendre sa place, voire les deux. Tous des vampires, bien sûr, avec des dents qui rayent le parquet. Vous me direz que, même s’il a le sens de l’humour, J.-C., lui aussi est un vampire et que sa principale ambition semble être de faire de moi son esclave. Peut-être finalement devrais-je laisser les loups-garous et autres se dévorer entre eux. Et plutôt me consacrer à empêcher mes chers zombies de nuire…

Avis :

Petite lecture toujours addictive et distrayante sans conséquences. Je l’ai trouvé un poil en dessous du précédent. L’univers est agréable à retrouver avec de nouvelles créatures fantastiques qui font leur apparition. Anita l’intrépide est tout de même assez horripilante dans son côté brut de décoffrage et sa mauvaise humeur quasi constante mais j’ai plaisir à retrouver un de ces tomes de temps en temps entre deux lectures plus exigeantes . En bref rien de bien neuf sous le soleil littéraire 🙂

Résumé Spoilant :

Anita est libérée des marques de Jean-Claude et reprend du service dans la réanimation de zombie. Elle a un nouvel assistant qu’elle doit former Larry aussi naïf qu’il a de l’ambition. De nouveaux meurtres sont commis et Anita les attribue à un Maître Vampire renégat, or justement elle aura mal à partir avec deux d’entre eux qui veulent la peau de Jean-Claude dont un qui remonte à la préhistoire !!! Rien que ça 🙂 Bref elle arrive à sauver la peau de tout le monde in extremis et le monde se retrouve avec une Lamia immortelle sur les bras à gérer. Les loup-garous font leur apparition et notamment Richard qui postule pour le poste de petit ami officiel.

Saga fantastique #2 Les larmes rouges de Georgia Caldera

Il s’agit là d’un livre intégral qui regroupe les trois tomes de la saga qui se décompose normalement en :

Vous verrez mentionner un tome 1.2 aux éditions J’ai lu Darklight, apparemment ce n’est pas un tome Hors série mais cette maison d’édition aurait découpé le premier tome en 2 volumes de 350 pages environ chacun. Donc pour ceux qui ont le volume 1 dans une autre maison d’édition avec un tome entre 600 et 700 pages, ne vous inquiétez pas, inutile d’acheter celui-ci. 🙂

Il s’agit donc, selon Livraddict de ma seconde saga en cours dans l’univers Fantastique.

Résumé du tome 1 :

« Le temps n’est rien…
Il est des histoires qui traversent les siècles… »

Après une tentative désespérée pour en finir avec la vie, Cornélia, 19 ans, plus fragile que jamais, est assaillie de visions et de cauchemars de plus en plus prenants et angoissants.
Elle se retrouve alors plongée dans un univers sombre et déroutant, où le songe se confond à s’y méprendre avec la réalité.
Peu à peu, elle perd pied…
Mais, la raison l’a-t-elle vraiment quittée ? Ces phénomènes étranges ne pourraient-ils pas avoir un lien quelconque avec l’arrivée de ce mystérieux personnage dans sa vie ? Cet homme qui, pourtant, prétend l’avoir sauvée, mais dont le comportement est si singulier qu’il en devient suspect… Et pourquoi diable ce regard, à l’éclat sans pareil, la terrorise-t-il autant qu’il la subjugue ?!

Avis sur Livraddict :

« Pour moi lecture assez mitigée avec une note moyenne. De bonnes choses avec une belle ambiance gothique. Les vampires sont bien traités et pas trop guimauve. La trame principale ainsi que l’écriture sont agréables. Ce qui a gâché ma lecture c’est clairement l’héroïne, j’en ai un peu assez des tergiversations, des réactions absurdes et gamines… ce qui a sensiblement baissé ma note. »

Je tiens à souligner que les vampires sont vraiment bien gores et bien sadiques, ce qui est très plaisant. Bien sûr on a l’éternelle remise en question du : Boire ou ne pas boire telle est la question mais si vous cherchez des monstres sanguinaires vous serez servis… enfin si vous arrivez à occulter les sempiternelles tergiversations de l’ Héroïne !!

Résumé spoilant

Ophélie ressort d’une tentative de suicide avec d’atroces blessures aux poignets. Elle part avec son père dans la maison familiale afin de penser ses blessures tant psychologiques que physiques. Intriguée par son voisin qu’apparemment tout le monde déteste, elle part à la rencontre de ce châtelain qui se révèle être son sauveur.
De plus en plus harcelée par les voix qu’elle entend depuis longtemps, ses cauchemars qui la poursuivent prennent de plus en plus forme dans la réalité. Elle apprend que son sauveur est un vampire qu’elle connaît d’une vie antérieure qui la protégeait à l’époque du Maître Vampire Avoriel à qui elle est destinée. En effet, Ophélie est la réincarnation d’une hybride vampire – humaine qui seule peut tuer et libérer les vampires en dehors du Maître. Henri a le pouvoir de la faire disparaitre des radars de son poursuivant. S’en suit maints rebondissements et Ophélie recouvre peu à peu la mémoire, notamment sur son premier amour Maxime et les sentiments non partagés qu’Henry éprouvait à son égard. Elle découvre que Maxime a eu une terrible fin sous les mains d’Avoriel.
Elle prend peu à peu conscience de son pouvoir qui la fait se transformer en vampire maniant une sorte de feu divin capable de réduire en cendre n’importe quel membre de l’espèce à dents longues 🙂 Ils doivent finalement partir du manoir afin de purger Londres des vampires réduits à l’état de bêtes sanguinaires par Daniel un des premiers nés d’Avoriel , d’un rang inférieur à Henry dans la hiérarchie vampire . Le tome se finit donc sur la destruction d’Avoriel, Ophélie qui assume ses sentiments vis à vis d’Henry et leur départ pour Reddening House.

La Passe-Miroir

Tome 1 : Les Fiancés de l’Hiver

Résumé :

Sous son écharpe élimée et ses lunettes de myope, Ophélie cache des dons singuliers : elle peut lire le passé des objets et traverser les miroirs. Elle vit paisiblement sur l’Arche d’Anima quand on la fiance à Thorn, du puissant clan des Dragons. La jeune fille doit quitter sa famille et le suivre à la Citacielle, capitale flottante du Pôle. À quelle fin a-t-elle été choisie ? Pourquoi doit-elle dissimuler sa véritable identité ? Sans le savoir, Ophélie devient le jouet d’un complot mortel.

Avis :

Saga Jeunesse Fantasy qui a remporté un large succès mérité. Ce roman a pour moi un mérite indubitable : son univers. L’auteure a une imagination débordante et le monde dans lequel elle nous emmène est riche en image. Elle joue avec les illusions et nous offre une magnifique ballade dans ces Arches post-apocalyptiques. Les intrigues sont foisonnantes et notre héroïne en voit vraiment de toutes les couleurs !

La plume est belle mais… j’ai eu beaucoup de mal à me plonger dans ce livre . Comme certains critiques lues, les 100 – 150 j’ai failli laisser tomber ma lecture tellement je trouvais les stéréotypes poussés à l’extrème pour les personnages : L’homme désagréable, taciturne mais qui se révèlera un appui pour l’héroïne frêle, fragile et tellement maladroite mais dont le courage et l’intelligence sauront défaire tous les obstacles… Je ne saurais dire dans combien de romans nous subissons cette même entame de personnage …. Fort heureusement la richesse de l’univers et les rebondissements dans le récit font passer la pilule 🙂 D’autant qu’il s’agit d’un roman jeunesse, et l’auteure ne tombe pas dans tous les clichés.

Un réflexion sur la condition féminine intéressante et un riche potentiel de développement de l’univers en fond un roman vraiment intéressant.

Je valide les sections 4 : référence à un musée du défi 2020 et « Maman a tort » du Lost in time challenge.

Résumé spoilant

Ophélie, jeune « liseuse » de l’Arche d’Anima se voit contrainte d’épouser Thorn de l’Arche du Nord et quitter sa famille, son monde, son métier selon les désirs des doyennes et des Esprits de famille, notamment Farouk sur l’Arche de Thorn.

D’entrée Ophélie doit se cacher , se déguiser, se taire et subir mille et unes humiliations et mauvais traitements afin de taire son arrivée et contrecarrer ainsi les risques d’assassinats sur sa personne. En effet Thorn, intendant de Farouk, et bâtard du clan des Dragons (sa mère est issue d’un autre clan ) est détesté par le monde entier et surtout par son clan qui le rejette. Bérénilde, sa tante qui lui a assuré protection et avancement est enceinte de Farouk et sa favorite, elle manoeuvre pour faire d’Ophélie sa pupille . Elles se réfugient (Bérénilde, Ophélie et sa tante Roseline) au Clairedelune, la maison d’Archibald l’ambassadeur dont le clan est relié par une toile invisible (chacun voit et entend tout ce que les autres membres voient et entendent) il manigance et déshonore toutes les femmes de l’Arche. Déguisée sous les traits d’un page du nom de Mime, muet, elle sera accusée de tentative d’assassinat sur la personne de la mère Hildegarde qui la disculpera. Entourée de ses nouveaux amis Renard, le valet et Gaëlle, la dernière Nihiliste (elle peut annuler toutes les illusions du clan des Mirages par un regard) elle sauvera Bérénilde et Roseline des complots du jeune Chevalier.
Après le massacre de tout le clan des Dragons au cours de la Grande Chasse annuelle, Bérénilde et Thorn sont obligés d’annoncer la présence d’Ophélie au sein de l’Arche et l’amener à Farouk afin qu’elle y accomplisse sa destinée…

Les portes du secret Trilogie : Le poison écarlate Tome 1 de Maria V. Snyder

Résumé :

« Si tu veux continuer à vivre, Elena, il te faudra avaler une dose quotidienne de cet antidote… »
Enfermée dans les cachots du château d’Ixia et condamnée à mort pour le meurtre de l’homme qui l’a violée, Elena croit sa dernière heure venue. Mais c’est un étrange marché que lui propose Valek, le chef de la sécurité d’Ixia, qui vient de l’arracher à sa geôle : elle sera exécutée le jour même, ou deviendra goûteur du Commandant Ambroise, et risquera la mort à chaque plat qu’elle goûtera. Pour être certain qu’elle ne s’enfuie pas, Valek fait avaler à Elena une dose mortelle de Poussière de Papillon. Afin de rester en vie, Elena devra chaque jour prendre l’antidote dont seul Valek connaît la formule…
Alors qu’autour d’elle complots et trahisons se multiplient, Elena reçoit l’aide de la mystérieuse Irys, qui lui révèle ses pouvoirs de magicienne.
Des pouvoirs qui, tenus cachés, pourraient lui permettre de s’échapper d’Ixia, mais aussi de se soustraire à Valek, cet homme au charme vénéneux, et à la menace du poison écarlate…

Avis :

Et bien quelle agréable surprise ! Malgré la parution aux éditions Harlequin, que je fuie en général, cet ouvrage n’a rien d’une romance … Désolée vous n’y trouverez aucune scène d’érotisme et la romance doit tenir sur une page 🙂 En bref l’intérêt de ce livre réside vraiment dans l’univers fouillé, les personnages intéressants et surtout des rebondissements à n’en plus finir ! Dévoré en 24h alors que j’y allais à tâtons après une recommandation Youtube faisant référence à cette édition Luna Harlequin qui s’oriente plus vers de la fantasy que de la Romance Rose Bonbon ! Cette saga est composée de Trois tomes et je vais la continuer très prochainement.

Ah et j’oubliais … mais vous y trouverez une critique de la société, coup d’Etat, Communisme sous-jacent et même la problématique du transgenre !!!!

Je valide la section 64 : personnage ayant le même prénom que moi puisque Elena est une variante de Lena du défi 2020 et la section « mes chers compatriotes » du Lost in Time challenge.

Résumé Spoilant :

Elena est condamnée à mort et attend la potence après avoir subi moults tortures. Cependant, coup de chance ou pas, le goûteur du Commandant vient tout juste de mourir. Elle est donc affectée à son service pour prendre la relève sous les ordres du bras droit Valeck. Ce Commandant a pris le pouvoir au cours des années précédentes et essaie d’instaurer une politique juste par rapport à la Monarchie dévoyée qui prospérait avant. La Magie a été bannie parce qu’elle ne servait que les intérêts particuliers de l’élite. Nouveau régime instauré dans la violence qui se veut équitable mais aussi dur. Elena mène sa barque et de part son intelligence elle arrive à survivre dans un monde où visiblement elle dérange. Elle est trahie par beaucoup, notamment Rand, le cuisinier de la commanderie qui mourra afin de la sauver et racheter ses pêchers.Avec Jango, Ari , deux inséparables combattants, Valek et Irys, magicienne venant du Sud, ils arrivent à démonter le coup monté contre le Commandant fomenté par le magicien Mogkan avec l’aide du Seigneur Razell dont Elena a tué le fils unique Reyad .

Elle aide le Commandant à recouvrer ses esprits après avoir été lobotomisé par la magie de Mogkan et elle garde le secret sur sa véritable identité sexuelle.

On apprend qu’Elena est issu d’une famille de magicien les Zaltana et elle part vers le Sud en compagnie de ce qu’il reste des orphelins enlevés par Razell . Elle doit poursuivre une formation afin de contrôler sa puissante magie en laissant Valek et ses amis derrière elle.

Point lecture #4 Archibald Skye tome 1

Y-a-t-il pénurie de chamallows à San Francisco ?

Alors roman auto édité que j’ai emprunté via amazon… Pourquoi me suis-je plongée dedans ? Parce qu’il avait plus de 8 mots dans le titre pour mon challenge et que les avis étaient plutôt bons 🙂

Résumé :
Archie, de son vrai prénom Archibald, parce que ses parents avaient décidé d’être idiots le jour de sa naissance et de lui filer un prénom de garçon, est garde du corps. La plupart du temps, elle s’occupe du zoo du coin, donc elle est plutôt agent de sécurité, ce qui est déjà une sacrée chance car devinez quoi ? Elle n’a pas de pouvoirs. Rien. Nada. Le vide interdimensionnel. Tout ça dans un monde où les pouvoirs, ça pullule dans tous les sens. TOUT LE MONDE a un pouvoir, vous voyez le tableau ? Tout le monde, sauf elle.
Mais voilà qu’elle se retrouve à assurer la sécurité de Shawn Claw, LE chanteur ultra populaire du moment, celui que tout le monde veut épouser, surtout Esteban, le meilleur ami d’Archie, qui fantasme totalement sur la star.
Évidemment, ça ne se passe pas bien.
Évidemment, elle s’en tire in extremis.
Évidemment, elle ne compte pas en rester là.
Archie prévoit une apocalypse dans 5,4,3, .

Bon alors, que dire … j’ai passé un moment agréable à le lire mais je ne l’ai pas dévoré. J’ai aimé le côté décalé mais ce qui m’a empêché de vraiment apprécié l’histoire sont sûrement les excès de l’auteure. Personnages stéréotypés avec en premier lieu une Archibald qui passe son temps à râler, grogner, bouder, faire les yeux noirs, vouloir tuer etc etc etc… ça n’arrête pas … sous couvert d’être d’humeur taciturne c’est sans arrêt … le nombre de répétition à force de vouloir tuer tout le monde sans arrêt … c’est lassant au possible !!! Et puis son crush est juste le type absolument parfait mais pris .. du coup je me la joue je le déteste parce qu’il me fait craquer … c’est … du réchauffé !

Pourtant il y avait du bon de base dans ce roman, des personnages stéréotypés certes mais attachant… une base d’intrigue qui peut se développer en quelque chose de plus profond … un certain rythme dans l’aventure .. bref des points qui font que malgré les défauts ça se lit ! D’autant que je préfère prévenir mais là fin du roman n’en est pas une … ça s’arrête en plein milieu d’un moment critique ! Donc impossible de ne pas lire le deuxième si vous voulez la fin de l’action et j’avoue ne pas aimer du tout le procédé ! Après c’est de l’auto-édition et on fait ce que l’on peut j’imagine pour accrocher les lecteurs. Je lirai cependant le deuxième tome pour voir si l’auteur améliore les choses …

Résumé spoilant :

Archibald est agent de sécurité et est à la limite de la schizophrénie selon son meilleur ami qui a donné des noms aux différents aspects de sa personnalité. Nous avons donc Numéro 1 qui est l’Archie guimauve et gnangnan (vous ne la verrez pas dans ce tome), Numéro 2 , celle qui déteste tout le monde (omniprésente), Numéro 3 , wikipédia ambulant et Numéro 4, apparemment avec cette Archie c’est la fin du monde (on ne la croise que succinctement à la fin du roman). Son meilleur ami Esteban est gay et a le pouvoir d’ouvrir toutes les portes . Craig est son patron dans la boite de sécurité où Archie travaille . Adam est le frère disparu depuis deux ans sur lequel elle enquête !

Elle se voit confier la garde rapprochée d’une star : Shawn. Dès le premier soir elle le sauve d’une attaque lors d’un de ses concerts et se frotte à un homme d’acier. Ils vont se voir confier la mission gouvernementale d’infiltrer la Stolka, une des deux religions, soupçonnée d’être à l’origine de l’attentat contre Shawn. De fil en aiguille, ils vont apprendre que le frère d’Archie a été déclaré mort mais qu’en fait il sert de réservoir à clone dans le laboratoire sous le temple de la Stolka. Celle-ci, créée donc des clones et leur affecte des pouvoirs spécifiques qui peuvent même permuter avec d’autres à l’aide d’une montre. Ils s’infiltrent tous dans le labo avec un des clones d’Adam, Cassio qui est aussi celui qui a tué la nièce de Shawn . Pris en chasse par la sécurité de la secte , ils se retrouvent encerclés et Numéro 4 fait son apparition !

Suite au prochain tome !

Point lecture #3 Des souris et des Hommes

Je viens d’achever mon premier roman de John Steinbeck alors que j’ai plusieurs de ses œuvres dans ma PAL mais l’auteur me faisait un peu peur malgré les retours dithyrambique le concernant.

J’ai « lu » Des Souris et des Hommes » en livre audio sur les recommandations de la chaîne Camille Néel :
https://youtu.be/9Te8y1MOnbY.

Dès que j’ai vu sa vidéo j’ai récupéré l’audio et je l’ai écouté d’une traite. Ce livre audio est donc en plusieurs voix avec des acteurs reconnus tels que Lorant Deutsch, Bernard-Pierre Donnadieu, Jacques Gamblin, Jean -Yves Berteloot, Nathalie Bienaimé et Loïc Houdré.

J’ai adoré ce format !!! et l’histoire … tellement touchante ….

Je l’avais déjà dans ma bibliothèque sous ce format mais je ne regrette absolument pas de l’avoir écouté de cette manière. Je relirai sûrement ce livre qui est écrit quasiment sous la forme d’une pièce de théâtre. D’ailleurs au moment de sa sortie, il connut un tel succès qu’il fut jouer au théâtre dans l’année qui suivit sa parution.

« En Californie, pendant la Grande Crise, Lennie et George vont de fermes en fermes. Ils louent leurs bras en attendant le jour où ils auront leur ferme à eux, avec un petit bout de luzerne pour élever des lapins. Lennie, malgré sa taille de colosse, n’a pas plus de malice qu’un enfant de six ans ; George veille sur lui, le protège du monde qui n’est pas tendre aux innocents. Le soir, ils se racontent leur rêve, celui de la maison et des lapins. Mais allez savoir pourquoi, les rêves de certains finissent toujours en cauchemars. »

Ce livre traite de la différence, de l’amitié, de la condition de ces ouvriers temporaires, de l’âge, de la femme, de la solitude … et bien d’autres choses encore avec une écriture simple mais belle …

Et avec ce roman je valide une catégorie dans chacun de mes challenges : Un livre qui traite de la différence et un livre dont l’intrigue se déroule dans un pays où nous ne sommes jamais allés !

Résumé spoilant

L’histoire se déroule au début des années 1930. George Milton, un homme plutôt petit et Lennie Small, grand colosse un peu bêta, sont deux amis d’enfance. Ils errent sur les routes de Californie en travaillant comme saisonniers dans des ranchs. George et Lennie partagent un rêve : posséder un jour une petite exploitation, pour y vivre comme des rentiers, y élever des lapins et être libres. Lennie nourrit une passion à caresser les choses douces, comme les petits animaux à fourrure (souris, lapins…).

Malgré l’intelligence et la débrouillardise de George, lui et Lennie se font souvent chasser de leur lieu de travail à cause de la stupidité de Lennie. Celui-ci ne contrôlant ni sa force ni sa passion pour les choses douces, fait régulièrement des « bêtises ». Il tue par accident les petits animaux qu’on lui confie, et lorsqu’il panique, il lui arrive de blesser des gens sans le vouloir.

Ils parviennent à un nouveau ranch dans lequel Curley, fils du patron, semble bien décidé à faire des histoires à Lennie — tout comme la femme de Curley, qui se plaît à aguicher l’ensemble des saisonniers. Lorsque son dévolu se pose sur Lennie, ce qui pour elle n’était qu’un jeu innocent tourne au drame. Effrayé par les cris de protestation de la femme lorsqu’il la décoiffe pour lui toucher les cheveux, Lennie la secoue et lui brise la nuque.

Obéissant aux instructions de George en cas d’embêtements, Lennie se réfugie dans les fourrés et se cache. George le rejoint bientôt, armé du revolver qu’il a volé à un autre employé. De peur que Lennie ne soit lynché par Curley et ses hommes, ou pire encore, qu’il soit envoyé à l’asile, il raconte une dernière fois à Lennie le rêve du lopin de terre et des lapins, puis il l’abat, préférant le voir mourir le sourire aux lèvres plutôt que vivre dans la souffrance.

Source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Des_souris_et_des_hommes

Point Lecture #2 Red Rising

Ce livre me permet de valider une catégorie dans chacun de mes deux challenges à savoir Livre avec une couverture comportant des ailes et livre traitant de l’avancée scientifique (je pousse un peu mais vu que c’est de la Science Fiction et qu’il est question de terraformation et d’avancées technologiques très poussées par rapport à notre époque je me suis dit que .. hein .. pourquoi pas 🙂 ) !

Il s’agit de Red Rising de Pierce Brown.

J’ai commencé ce livresur les recommandations de ma fille qui l’a lu il y a quelques années de cela, suite à ma difficulté à me plonger complètement dans un livre ces derniers jours. Et quelle bonne recommandation !

Résumé sans spoil :
« J’aurais pu vivre en paix. Mes ennemis m’ont jeté dans la guerre. »
Darrow n’est pas un héros. Tout ce qu’il souhaite, c’est vivre heureux avec l’amour de sa vie. Mais les Ors, les dirigeants de la Société, en ont décidé autrement. Ils lui ont tout enlevé : sa raison de vivre, ses certitudes, jusqu’à son reflet dans le miroir.
Darrow n’a plus d’autre choix que de devenir comme ceux qui l’écrasent. Pour mieux les détruire. Il va être accepté au légendaire Institut, y être formé avec l’élite des Ors, dans un terrain d’entraînement grandeur nature.
Sauf que même ce paradis est un champ de bataille. Un champ de bataille où règnent deux règles : tuer ou être tué, dominer ou être dominé.

Avis :
« Très bonne lecture, immersive et captivante ! Ce livre a réussi à me faire pleurer deux fois en 60 pages alors que je me doutais des évènements à venir … Je ne suis pas une habituée des dystopies donc les ressemblances avec d’autres romans ne sont pas venues interférer dans mon plaisir de lecture ! Je le recommande chaudement … »

Le style de l’auteur est simple et efficace, la trame bien qu’assez classique dans le genre bien ficelée. J’ai tout de suite été émue parce qui arrive à Darrow quand bien même cela ait été très prévisible. Par contre je ne m’attendais pas à un roman aussi noir pour de la jeunesse et j’avoue chercher encore le côté jeunesse dans cette oeuvre !! Ce doit être parce qu’il n’y a pas de scène de sexe ! Parce que croyez moi côté violence vous allez être servis 🙂

Citation :

« Il n’est qu’un petit chef parmi les autres. Un tyran mesquin. Un esclave de ses caprices. Il n’est maître de rien sauf de son égoïsme. Il est la Société – un monstre dégoulinant de décadence, qui ne voit même pas sa propre hypocrisie. »

Résumé Spoilant :

Darrow est un rouge de Lykos sur la planète Mars. La société est divisée en différentes couleurs qui occupent des fonctions très spécifiques. Les rouges étant de la plus basse extraction et vivent pour la plupart sous terre à extraire l’Helium 3 afin d’aider à la terraformation de Mars. Il va perdre Eo, sa femme qui voulait éveiller la conscience révolutionnaire de Darrow et de bien d’autres. En effet, les Rouges sont tenus en esclavage. l’organe gouvernemental leur fait croire que Mars n’est pas habitable et qu’ils se sacrifient pour l’avenir de l’humanité, ce qui est faux puisque les hommes ont colonisé Mars et bien d’autres systèmes depuis des siècles. Il sera récupérer par les fils d’Arès la branche « terroriste » révolutionnaire qui œuvrent contre les Ors qui détiennent le pouvoir. Danseur, aidé d’Harmonie et Matthéo vont faire de lui un Or afin qu’il intègre l’Institut qui forme les Sans Egaux, la fine fleur de l’Elite. Après avoir été sélectionné, il subit le Passage où il doit commettre son premier meurtre : le frère de Cassius Bellona, Lucian.

Ils sont répartis par Maison et Darrow est affecté à Mars avec Cassius, Antonia, Roque, Servo, Quinn, Léa, Titus et bien d’autres. Chaque maison a un territoire, un étendard et durant l’année à venir, le but est de conquérir toutes les autres maisons. Darrow et Cassius doivent quitter leur château et Titus prend le pouvoir avec Antonia . Il se comporte en despote , viol, tue et mutile les membres des autres maisons. Darrow est rejoint par d’autres membres et le jour où ils arrivent à reconquérir le pouvoir de la Maison Mars, les Proctors ( Maître de chaque maison qui vivent sur L’olympe sorte de Palais flottant d’où ils surveillent le jeu) complotent contre Darrow et révèlent à Cassius que Darrow a tué son frère lors du Passage. Darrow est laissé pour mort par Cassius …
Il est sauvé par Mustang de la Maison Minerve et des liens vont se tisser entre eux qui vont les mener à conquérir les maisons les unes après les autres avec le soutien des bannis des autres maisons qu’il rassembleront sous leur bannière « la sangLame ». Servo (fils du Proctor de la maison Mars Fichtner) sont plus fidèle ami avec ses Hurleurs sont d’un soutien inestimables. Ils sont les seuls à se dresser contre Le Chacal qui se révèlera être le frère jumeau de Mustang, fille du Haut Gouverneur et ennemi juré de la famille Bellona.
Le Haut gouverneur manipule le jeu pour faire gagner son fils, Darrow et son armée sont donc obligés de prendre possession de l’Olympe après avoir tué le Proctor d’Apollon et l’enlèvement de Mustang.

Darrow gagne le jeu avec son armée en jouant sur la loyauté et non l’asservissement…. Il est recruté par le Haut Gouverneur dont la maison s’affaiblit et il peut ainsi rejoindre le sein de son ennemi juré afin de le détruire de l’intérieur.

Bon j’ai essayé d’être assez exhaustive dans mon résumé afin de pouvoir m’y référer au moment de ma lecture du deuxième tome !

Point Lecture #1

Commençons donc ce blog avec un premier point lecture qui servira de suivi également au défi lecture 2020 que je suis sur Livraddict et facebook dont voici les liens : https://www.facebook.com/groups/2249685785065044/ et https://www.livraddict.com/forum/viewtopic.php?id=32393.

Je profiterai également de cette catégorie pour répertorier mes résumés spoilant afin de ne pas perdre le fil des sagas en cours …

Donc avec mes deux dernières lectures je suis arrivée au palier Guetteuse en eaux tumultueuses soit 30 livres lus qui valident 30 catégories de ce défi !

Ce défi consiste donc à valider 100 catégories pas une lecture.

Je mets mon tableau de suivi

Vous y trouverez les différentes catégories ainsi que les livres qui ont servi à les valider.

Pour ce premier point lecture donc je voulais parler de deux livres : L’apprenti épouvanteur Tome 4 de Joseph Delaney

Avis sur Livraddict : « Dévoré ce tome ! Pas de temps mort .. décidément cette saga est vraiment passionnante . Je n’ai pas l’impression de lire de la jeunesse. L’univers assez noir est parfait et l’intrigue de fond captivante »

Les poisons de Katharz d’Audrey Alwett.

Avis sur Livraddict : « Ce livre m’aura bien fait sourire . Jolie découverte à laquelle je ne m’attendais pas … de la fantasy satirique bourrée de références… Un délicieux bonbon à savourer entre deux lectures bien sérieuses !! »

Concernant l’Apprenti épouvanteur ce tome 4, trépidant à souhait . Cette saga de 16 tomes auxquels s’ajoutent deux hors série est terminée avec la sortie du dernier tome en novembre 2019.

On y suit Tom Ward qui devient l’apprenti d’un épouvanteur John Gregory, chasseur de sorcières, gobelins et autres joyeusetés ! Cette saga voit ce jeune homme intrépide et honnête combattre tour à tour des sorcières démoniaques et franchement horrifiques (1er tome), le Fléau (2eme tome) ou encore Golgoth, le seigneur de l’hiver (3eme tome).

Attention résumé spoilant :

Dans ce tome 4, Tom doit se rendre à la ferme familiale pour récupérer les malles héritées de sa mère avant de rejoindre l’épouvanteur pour débarrasser Bendle des différents clans de sorcière qui y sèment la terreur. Hélas, la ferme de son frère a brûlé en partie et tous les membres de sa famille ont été enlevés. Il envoie donc Alice en éclaireuse à Bendle pendant qu’il part prévenir son maître ! Ils vont retrouver l’ancien apprenti de John Gregory qui est devenu le père Stock dans un des hammeaux du comté de Bendle. Notre troupe va vite apprendre que les clans de sorcières ( les Dean, les Malkin et les Mouldheel) sous la coupe de l’ennemie jurée de la mère de Tom, la fameuse Wurmalde, sont en train de s’allier afin d’invoquer le Diable en personne.Tom réussit à récupérer ses malles, sauver Alice ainsi que sa famille et chasser les sorcières de la Tour Malkin. Les malles tant convoitées renfermaient en fait, les tantes de Tom, des Lamias sauvages qui vont le protéger au péril de leurs vies. Cependant malgré ces quelques victoires, ils ne parviendront pas à sauver l’ancien apprenti de John Gregory ni à empêcher la venue en ce monde du Diable. Tom a tout juste le retourner dans la chambre protégée de sa mère dans l’ancienne ferme et d’y rester caché pendant deux jours afin d’échapper à ce terrible démon.

Son frère ainé James repart s’installer afin d’aider Jack et sa famille à se réinstaller.

Dans cet ouvrage Tom fait notamment la rencontre de Mab Mouldheel, la jeune cheffe du clan. Celle-ci d’abord épris de Tom va devenir une de ses ennemis. Il rencontre également Tib, effroyable créature qui voit l’avenir et lui en apprend un peu plus la prophétie dont il est le centre. Visiblement la femme qui vivra à l’avenir avec Tom, le trahira et mourra pour rattraper sa faute. Parle t on d’Alice ?

Concernant les Poisons de Katharz, pour le moment deux tomes seulement sont parus dans cette saga appelée Les chroniques de la terre d’Airain, ce livre ainsi qu’un hors série Le gnome qui voulut être fée.

Livre de fantasy humoristique dans la veine de Terry Pratchett, le côté déjanté et satirique fonctionne à merveille. Il y est fait de nombreuses références à cet univers.

Nous suivons donc la tyranne de Katharz, Ténia Harsnik qui veille à ce que le nombre d’habitant de cette ville prison ne dépasse pas les 100 000 âmes afin que le démon Sälbeth enseveli sous elle ne s’éveille pas et ne dévore le monde. Pour ce faire elle est aidée de la sorcière Dame Carasse, de son apprenti Azarel qui se révèlera être mi-ange mi-humain. Le complot qui visait à détruire Katharz par la Trisalliance va péricliter et la ville gagner son indépendance une fois qu’Azarel aura défait Sälbeth après son réveil. On y fait la connaissance de Sinus, magicien médiocre mais grand commercial et son majordome Jeeves.