Point lecture #3 Des souris et des Hommes

Je viens d’achever mon premier roman de John Steinbeck alors que j’ai plusieurs de ses œuvres dans ma PAL mais l’auteur me faisait un peu peur malgré les retours dithyrambique le concernant.

J’ai « lu » Des Souris et des Hommes » en livre audio sur les recommandations de la chaîne Camille Néel :
https://youtu.be/9Te8y1MOnbY.

Dès que j’ai vu sa vidéo j’ai récupéré l’audio et je l’ai écouté d’une traite. Ce livre audio est donc en plusieurs voix avec des acteurs reconnus tels que Lorant Deutsch, Bernard-Pierre Donnadieu, Jacques Gamblin, Jean -Yves Berteloot, Nathalie Bienaimé et Loïc Houdré.

J’ai adoré ce format !!! et l’histoire … tellement touchante ….

Je l’avais déjà dans ma bibliothèque sous ce format mais je ne regrette absolument pas de l’avoir écouté de cette manière. Je relirai sûrement ce livre qui est écrit quasiment sous la forme d’une pièce de théâtre. D’ailleurs au moment de sa sortie, il connut un tel succès qu’il fut jouer au théâtre dans l’année qui suivit sa parution.

« En Californie, pendant la Grande Crise, Lennie et George vont de fermes en fermes. Ils louent leurs bras en attendant le jour où ils auront leur ferme à eux, avec un petit bout de luzerne pour élever des lapins. Lennie, malgré sa taille de colosse, n’a pas plus de malice qu’un enfant de six ans ; George veille sur lui, le protège du monde qui n’est pas tendre aux innocents. Le soir, ils se racontent leur rêve, celui de la maison et des lapins. Mais allez savoir pourquoi, les rêves de certains finissent toujours en cauchemars. »

Ce livre traite de la différence, de l’amitié, de la condition de ces ouvriers temporaires, de l’âge, de la femme, de la solitude … et bien d’autres choses encore avec une écriture simple mais belle …

Et avec ce roman je valide une catégorie dans chacun de mes challenges : Un livre qui traite de la différence et un livre dont l’intrigue se déroule dans un pays où nous ne sommes jamais allés !

Résumé spoilant

L’histoire se déroule au début des années 1930. George Milton, un homme plutôt petit et Lennie Small, grand colosse un peu bêta, sont deux amis d’enfance. Ils errent sur les routes de Californie en travaillant comme saisonniers dans des ranchs. George et Lennie partagent un rêve : posséder un jour une petite exploitation, pour y vivre comme des rentiers, y élever des lapins et être libres. Lennie nourrit une passion à caresser les choses douces, comme les petits animaux à fourrure (souris, lapins…).

Malgré l’intelligence et la débrouillardise de George, lui et Lennie se font souvent chasser de leur lieu de travail à cause de la stupidité de Lennie. Celui-ci ne contrôlant ni sa force ni sa passion pour les choses douces, fait régulièrement des « bêtises ». Il tue par accident les petits animaux qu’on lui confie, et lorsqu’il panique, il lui arrive de blesser des gens sans le vouloir.

Ils parviennent à un nouveau ranch dans lequel Curley, fils du patron, semble bien décidé à faire des histoires à Lennie — tout comme la femme de Curley, qui se plaît à aguicher l’ensemble des saisonniers. Lorsque son dévolu se pose sur Lennie, ce qui pour elle n’était qu’un jeu innocent tourne au drame. Effrayé par les cris de protestation de la femme lorsqu’il la décoiffe pour lui toucher les cheveux, Lennie la secoue et lui brise la nuque.

Obéissant aux instructions de George en cas d’embêtements, Lennie se réfugie dans les fourrés et se cache. George le rejoint bientôt, armé du revolver qu’il a volé à un autre employé. De peur que Lennie ne soit lynché par Curley et ses hommes, ou pire encore, qu’il soit envoyé à l’asile, il raconte une dernière fois à Lennie le rêve du lopin de terre et des lapins, puis il l’abat, préférant le voir mourir le sourire aux lèvres plutôt que vivre dans la souffrance.

Source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Des_souris_et_des_hommes